Benoit Ecoiffier

Graphic designer

0033 6 14 47 62 49

becoiffier@gmail.com

Stand 1

Les vélos en locations/gratuits

 

Arrivé à la fin de la première histoire, un numéro 1 en bas de page indique à l’enfant de se rendre sur le stand 1, une grande table avec de mystérieuses parties nouées de cordes verte...

Les stands disposent de petites consignes/règles de jeux.

 

La double-page ci-contre représente un « morceau » du labyrinthe. Le reste du labyrinthe se retrouve sur la table, avec 3 emplacements destinés à la double page de l’édition. Les enfants seront incités à collaborer à 3 pour compléter le labyrinthe et aider Ludo à retrouver Julie.

 

Le stand est entièrement démontable
et pliable.

Stand 2

La livraison de paniers

de légumes locaux

 

Afin de garder l’enfant en éveil,

la seconde histoire l’invite également

à se rendre sur un stand, le numéro 2, un grand totem de légumes...

Cette fois, les enfants doivent se servir du bandeau transparent rouge qui entoure l’édition.

 

En effet, lorsque les enfants enfilent le bandeau sur un des piliers du totem, les fameux « légumes maléfiques » de l’histoire changent de visages...

 

Par un effet de superposition, la couleur rose s’annule et certaines parties des légumes (sourcils froncés, bouches retournées, dents aiguisées...)

disparaissent une fois le bandeau superposé dessus.

Stand 3

Le couchsurfing

 

L’histoire du couchsurfing renvoi

au stand 3, une mystérieuse petite table parsemée de photos noires...

 

Les enfants doivent trouver la photo de fin, dans l’histoire Couchsurfing, où Ludo est entouré de ces deux invités japonnais.

Les enfants doivent alors frotter

les parties noires des photos...

avec la chaleur des frottements, l’encre noire disparaît!

 

Nous avons utilisé ici une encre

thermos-sensible, qui devient

transparente à 27 degrés,

puis retrouve sa couleur noire

une fois la température revenue

à la normale.

 

En dessous de chacune des photos, une nouvelle illustration

est à découvrir.

 

Stand 4

Les cologements

 

Le dernier stand illustre l’avant-dernière histoire de l’édition;
le collogement.

 

Ici, deux enfants doivent poser leurs éditions sur le haut de la maison,

afin de lui créer un toit.

 

Une fois fini, l’intérieur est plongé dans le noir... mais surprise !

Il y a de la vie à l’intérieur !

Une scène composée de 9 personnages, imprimés avec de l’encre phosphorescente, apparaît une fois

la cabane recouverte par les livres.

 

Tout comme les autres stands,

celui-ci est également entièrement démontable.

Le dépliant

 

Le dépliant, destiné aux parents,

explique la notion de « service »

ainsi que la transformation qui s’opère autour de tous les secteurs –
Manger, se loger, vivre ensemble,

se déplacer.

Le site

 

Enfin, le site invite les parents

à découvrir les services

et les alternatives responsables

qui existent autour de chez eux.

Le site est participatif, chaque

personne peut ajouter un service local qu’il connaît.

SERVICE!
Manger, se loger, se déplacer, tous ces secteurs sont en train de changer.

 

Le nouveau paradigme est en marche! L’ économie collaborative, le sharing, se résume aux mots de John Thackara dans son ouvrage «In The Bubble», qui a été la base de réflexion à ce projet: utiliser de manière responsable, sans forcément posséder. Considérée par certains comme aussi importante que la révolution industrielle, l’économie collaborative propose déjà une myriade de services partout à travers le monde; le covoiturage, le woofing, la vente en circuit court, les espaces de coworking, les jardins collaboratifs…

 

Nous avons donc imaginé une édition -physiquement- interactive avec des jeux en bois, destinée aux 6-9 ans, consommateurs de demain et puissants transmetteurs. Les quatre jeux, qui illustrent certains services que nous retrouvons dans le livre, se veulent collaboratifs pour pouvoir les terminer. Ludo, le personnage principale qui, au cours de ses aventures quotidiennes, va découvrir les services de sa ville. Un dépliant est proposé aux parents pour mieux comprendre la notion de service, et renvoie à un site internet collaboratif, ou chacun peut ajouter un service local qu’il a découvert dans son quartier, dans sa région. Ce travail s’inscrit avant-tout dans une démarche écologique, sociale et responsable.

 

Travail de diplôme réalisé avec Marion Brand - HEAD Genève

Thèse en Version PDF